Message aux propriétaires de « gentils chiens »

Je comptais rédiger un article par rapport aux possibilités de travailler la frustration de votre chien pendant la cueillette de champignons, mais après un peu de réflexion je me suis dit, que je ne devrais certainement pas encourager gens qui n’y connaissent rien à cueillir les champignons, car c’est dangereux… quand même…

« Heureusement », un événement m’a apporté une autre idée, encore plus intéressante à traiter dans un article. Un article qui vous explique pourquoi je ne supporte plus les personnes qui, pendant que leur chien est en train de courir vers moi, disent :

  • il est gentil
  • c’est une femelle, elle ne fait rien
  • n’ayez pas peur, il veut juste dire bonjour

Voilà notre histoire qui date de ce weekend :

Comme pratiquement chaque dimanche pendant l’automne, nous sommes partis pour ramasser des champignons, pour faire une grande balade avec nos chiens, pour profiter de la nature, du beau temps. Je saute la partie « entrainement pour gérer la frustration pour les chiens», donc imaginez 2 humains, 3 chiens, 2kg de chanterelles et 2kg de cèpes, tous fatigués, en train de marcher sur un chemin de foret pour retourner à leur maison. Etant donné que nous sommes en période de chasse et parce que nous connaissons très bien nos chiens, ils étaient tous les trois en laisse, attachés à une ceinture. Je marche avec les champignons, mon mari marche avec les chiens, chacun son boulot. Tout d’un coup, à 20m devant nous, nous apercevons un Terre neuve. Petit toutou de 90kg, qui nous observe. Pas de panique, je vois la propriétaire derrière lui, donc je demande à la dame qu’elle attache son chien. Et à partir de ce moment, les évènements ont pris un tour assez spectaculaire :

  1. Madame ne réagit pas. Pas de rappel, elle ne va pas vers Médor le Minuscule, elle ne sort pas la laisse, strictement rien
  2. Mon mari s’arrête avec notre meute, je me suis mise entre eux et Médor le Minuscule
  3. Médor commence à courir vers mes toutous. Non, il n’a pas la vitesse d’un pumi, mais quand même…
  4. J’essaie de le faire arrêter en lui criant dessus, en me mettant devant lui et en même temps j’appelle Madame pour qu’enfin elle fasse quelque chose
  5. Médor le Minuscule se moque bien de mon manège (quelle surprise !), et continue son parcours
  6. Je me retourne, je cours vers ma meute et mon mari, qui est déjà emmêlé dans les trois laisses et qui voit ce monstre arriver en face
  7. Médor se jette dans ma meute, mes trois chiens hurlent, mon mari hurle, moi aussi je cris comme une malade, mais Madame ne fait toujours rien

Petit parenthèse :

  • Zokni a extrêmement peur de chiens très poilus noirs de grande taille. J’en ignore la raison, je l’ai adopté comme ça et je fais avec.
  • Bugyi a simplement peur de tous les grands chiens, et j’avoue que dans ce contexte là, avec ses 8 kilos contre le 90 je la comprends. Surtout parce qu’elle n’avait pas la possibilité de s’enfuir…
  • Harisson est très sensible et s’il voit que Zokni ET Bugyi panique, et en plus ses maitres ne semblent pas non plus être à la hauteur, alors lui aussi, il panique.

Je ne sais pas comment, mais finalement mon mari a réussi à ne pas tomber sur aucun de nos chiens (car il aura pu gravement les blesser) et il a fini par maitriser Médor le Minuscule en le plaquant au sol. Oui, c’est extrêmement dangereux et je ne vous conseille pas d’utiliser cette technique avec les chiens inconnus de la taille d’une montagne ! Nos loulous, bien évidemment, étaient dans tous leurs états, les effets sonores, je vous laisse les imaginer (ceux qui connaissent ma petite, vous multipliez la fréquence par 50…).
Madame finalement se décide à venir vers nous, mais elle prend son temps, il faut surtout pas courir, quoi ! et le bonus, elle nous dit que « il ne fait rien, c’est un gentil chien, il veut juste dire bonjour ».

Je vous assure que je comprends les gens qui passent au crime sur un coup de folie !

J’ai réussi à détacher nos chiens et à les garder par leur collier, mon mari a également réussi à détacher la ceinture et à se lever. Pendant ce temps Madame et son très cher mari sont enfin arrivés et ont pu tenir leur gentil petit toutou qui était complètement emmêlé avec les laisses. Ils ont fini par le mettre en laisse, nous rendre nos laisses, tout ça avec le bruit de fond : « mais il est gentil… blablabla ». Je tenais Zokni, mon mari était plus loin avec les deux jeunes, je me suis écartée pour les laisser passer sur le chemin. Et là, quand Monsieur a voulu passer à coté de nous avec Médor, la bête commence à grogner et à vouloir se diriger vers nous. Bon, nous avions le bon reflexe avec Zokni et nous avons réussi à éviter que la bousculade recommence, par contre Monsieur se trouvait par terre, incapable de maitriser le Minuscule. Ce que j’ai vraiment adoré, c’est que même après cet acte clairement pas très sympa de la part de leur chien, Madame continuait, d’une façon plutôt hystérique, à nous dire que « il est gentil, il veut juste dire bonjour ».

Quand ils sont partis, nous avons pu évaluer les dégâts : heureusement ce ne sont que les champignons qui étaient complètement écrasés et j’ai mordu ma lèvre en essayant d’aider à désarmer le « gentil chien ».

Tout ça pour vous dire que si votre chien est en liberté pendant les balades, il est impératif que vous l’appeliez et le gardez à vos cotés quand vous croisez d’autres personnes. Et cela même sans que cette personne ne vous demande de faire ! Pourquoi ne pouvons nous simplement pas respecter les autres ?

Si quelqu’un a peur des chiens, il est déjà bien difficile pour lui de gérer cette émotion, n’essayez pas de le convaincre que votre yorkie est tout gentil. Il ne l’a pas demandé !
Même le chien le plus gentil au monde peut avoir une réaction brusque quand un enfant passe en criant à coté de lui et dans la panique, il peut passer à l’acte et mordre.
Les chiens tenus en laisse, en cas de peur, n’ont pas la possibilité de fuir et réagissent souvent en amont avec de l’agressivité pour faire partir l’adversaire. Ne laissez pas votre toutou y aller « pour dire bonjour » ! Et nous ne parlons même pas des cas où le chien d’en face est tenu en laisse car il a des conduites agressives que son maitre assume en le gardant attaché…
Une autre situation toute banale : la personne en face peut simplement ne pas aimer les chiens. Il a le droit, n’est ce pas ? Peut-être a-t-il déjà croisé quelques propriétaires avec des gentils chiens ?

Si nous, les personnes avec chiens voulons que nos compagnons à 4 pattes soient acceptés dans la société, nous devons faire l’effort et nous comporter de façon respectueuse envers les autres membres de cette société…

Posted in Uncategorized.

One Comment

  1. Pingback: Laisser nous éduquer nos chiens ! - Bien Avec Mon Chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *